samedi 29 avril 2017

9 years !

Happy birhtday to us !



Salut à tous!

Aujourd'hui est un jour un peu spécial, car c'est en effet l'anniversaire du Blog dé Kouzes!
Oui, on sait, ça devrait être un jour férié pour que tout le monde puisse peindre ou clozer en paix... on y travaille!






9 ans, c'est pas rien. Tous ceux qui tiennent un blog savent que poster des trucs régulièrement c'est déjà pas de la tarte, alors tenir dans la durée...
Heureusement qu'on est une équipe de choc qui se sert les coudes et se motive! J'en profite donc pour applaudir Cagn, Larg' et Daouide sans qui rien ne serait possible!





Et pour fêter ces 9 ans de hobby à donf', quoi de mieux qu'un mini-concours des lecteurs?!
On va faire ça très simplement, il s'agit d'un concours de personnage 40k ou AoS:

Avant dimanche 07/05/17 à 23h59 (GMT), envoie une ou plusieurs photos d'un personnage 40k ou AoS, en mentionnant ton nom/pseudo, à l'adresse ci-dessous:



Il n'y aura qu'un seul et unique vainqueur qui remportera un personnage en plastique (clampack) de son choix. La figurine n'a pas à être peinte pour l'occasion. Sortez votre général favori!
Le jury sera composé de Cagn, Larg', Daouide et Morbäck. Leur décision hautement subjective et purement émotionnelle sera bien évidemment sans appel! :-)
Ça vous branche? Envoyez la purée, vous n'avez qu'une semaine, yeah baby!


To celebrate our 9 years online, we organize a small painting competition. Before Sunday 07/05/17 at 23h59 (GMT), Simply send one (or more) photos of a 40k or AoS character, mentionning your name/alias at this address:



There will be only one winner who will receive a plastic character (clampack) of his choice. No need to paint something new, you can enter your best general!
Cagn, Larg', Daouide and Morbäck will be your jury. Their highly emotionnal and purely irrationnal judging could not be contested! :)
Are you in? Then fire away, it's only one week, yeah baby!





Que le meilleur gagne!


---------------------------------------------------------------------------------------




A tous les citoyens de Terra: je serai à Warhammer Fest le samedi 27 et le dimanche 28 Mai 2017.
Vous me trouverez dans la zone Citadel / Studio aux côtés de mes collègues.
J'aurai évidemment quelques armées / figurines en vitrine, mais surtout des super news à vous montrer! (Inutile d'en demander plus pour l'instant!)
Pendant les deux jours, je peindrai des figurines et répondrai à vos question, avec plaisir!
N'hésitez pas à passez me voir, histoire de causer pitoux, peinture, jeu etc... :-)
Je ferai également un séminaire de design avec Aly Morrison durant lequel nous vous parlerons plus en détail de ces news. Restez branchés sur le site de Warhammer Community pour plus d'infos! (ou cliquez sur l'image ci-dessus)

To all citizens of Terra: I will be at Warhammer Fest on Saturday 27th and Sunday 28th of May 2017.
You will find me in the Citadel / Studio area, alongside my colleagues.
I will obviously have a few armies / miniatures on display, but also some exciting news to show you! (Don't ask!)
On both days, I will be painting miniatures and answer your questions, with joy and pleasure!
Please come and see me for a chat about minis, painting, wargaming... anything! :-)
I will also run a "designer's notes" seminar with Aly Morrison, where we will talk in depth about those news. Stay tuned on the Warhammer Community website for more info! (or clic on the picture above)


samedi 22 avril 2017

Wraith Harvester

An enigmatic Wraith construct...



Un étrange guerrier s'est récemment joint à la caste Eldar des Blind Necromancers. De cet automate de moelle spectrale émane une aura funeste qui plonge dans la terreur les soldats du Grand Ennemi.

Nul ne sait d'où il vient, mais ses aptitudes au combat sont exceptionnelles pour un Garde Fantôme, délivrant des tirs d'une précision chirurgicale avec son canon exotique.
Il se murmure qu'une partie de l'âme de Maugan Ra, le Moissonneur d'Âmes, serait emprisonnée à l'intérieur. Cela impliquerait que le Seigneur Phoenix se soit adonné au rituel de séparation des âmes, une véritable folie pour un personnage de son rang. 




Certains disent que le Moissonneur d'Âmes aurait été forcé à le faire, d'autres que sa nature quasi-divine lui aurait permis d'en ressortir sans séquelle... Quoiqu'il en soit, il semblerait que les créateurs de cet automate aient tout fait pour brouiller les pistes pour que personne ne connaisse sa véritable origine.




Se déplaçant avec grâce et célérité, ce Garde Fantôme ultime manie un prototype de Canon Shuriken qui rappelle le célèbre Maugetar de Maugan Ra, mitraillant l'adversaire d'un torrent de lames acérées. 
Quiconque survit à ses tirs et parvient à surmonter sa peur pour l'engager en combat rapproché se verra fauché par la lame de cet Avatar de la Mort.




L'idée de ce personnage incongru m'est venue de différentes provenances. J'avais envie de jouer avec plus de bits de la gamme Nagash pour cette armée, sans vraiment trouver le sujet approprié.
Ayant récemment bouclé 1800pts d'Eldar, et le FYMT 5° du nom approchant à grand pas, j'avais besoin d'une entrée du codex qui me permette de couvrir le chemin des derniers 200pts sans m'embourber dans un projet hobby trop conséquent. En feuilletant le codex, j'ai trouvé l'idée d'aligner un Seigneur Phoenix vraiment séduisante, et Maugan Ra était un candidat de choix pour mes Eldars morbides!



La conversion ne paye peut-être pas de mine mais a été assez complexe finalement. Pas mal de repositionnements d'un Garde Fantôme pour arriver à la pose qui me convenait, un sorte de marche implacable / attitude martiale et fière.
Tous les bits Nagash-style m'ont été fournis par Steve Party. Merci mec, sans toi ce Maugan Ra serait tout lisse!
Il n'y a que la tête de Neferata que j'avais déjà, à laquelle j'ai intégré un masque d'Harlequin et des ailettes de D-Scythe Garde Fantôme.


Le symbole de Maugan Ra a été découpé dans de la carte plastique. La cape provient du Lord Celestant sur Dracoth du starter AoS. Elle avait vraiment la dynamique qu'il fallait à cette figurine, un bits de choix, pour sur!
La partie la plus compliquée a été d'intégrer la lame de Morghast au canon shuriken. Il a fallu découper l'arrière de cette lame selon la courbure exacte du canon, ce qui n'a pas été facile avec un scalpel.
J'ai ensuite lissé tout ça à la green stuff. Ma jonction était pas transcendante, mais je dois avouer que ma peinture maquille pas mal!


Seuls les plis sur le haut de la cape ont été sculptés, dans le prolongement de ceux de la cape en plastique.
La cage thoracique de Morghast épouse vraiment bien le torse de Garde Fantôme. Le genre de hasard que j'adore en conversion.
Ah oui, selon les conseils de Steve, j'ai affiné les pieds en retirant la largeur de la semelle ce qui m'a permis d'affiner les proportion de l'ensemble. Bien vu!

Place à la peinture!



Je voulais une figurine très sombre, principalement noire, je l'ai donc sous-couchée en noir.
J'étais assez déstabilisé, je sous-couche quasiment tout en blanc... Un sentiment qui ne m'a pas quitté jusqu'au bout en fait.
Bref, on s'en fout.
J'ai éclairci le noir au Liche Purple, puis au Liche Purple + Celestra Grey en deux étapes.
Les zones osseuses sont peintes dans un mélange de Skarsnik Green avec un touche de Celestra Grey. J'ai ombré ça au Anthonian Camoshade, et éclairci avec ma peinture nacre. J'ai ensuite appliqué quelques glacis de Waywatcher Green ici et là.


Le canon a été peint avec les métalliques Army Painter que j'utilise depuis quelques temps et qui sont vraiment bien. J'ai beaucoup poussé les contrastes, allant quasiment au noir pur sur de grandes zones. J'ai aussi mis quelques point de Ceramite White pour figurer des reflets de lumière.
Quelques glacis de Purple Ink diluée viennent enrichir tout ça.


L'intérieur noir de la cape a été éclairci avec du Charadon Granit puis en ajoutant un peu de Celestra Grey à cette teinte.



La cape a reçu une base de Khorne Red, et un généreux lavis de Nuln Oil auquel j'ai ajouté une touche de peinture noire pour qu'il soit bien sombre.
De mon point de vue, si tu veux un rouge qui a de la profondeur, il n'y a pas photo il faut l'ombrer au noir. Je vois plein de peintre enc*ler les mouches à dire "ouais mais tu vois, tu ombres avec la complémentaire, un petit vert un peu turquoise, puis tu passes des glacis de brun et de violet dans les creux pour enrichir un peu..."
Ouais c'est sûr c'est riche, ton truc c'est carnaval et ton rouge n'a aucune profondeur. Noir, point barre.


J'ai voulu tester une cape un peu texturée, j'ai donc éclairci avec du Evil Sunz Scarlet en 3-4 passages, en tamponnant des petits points au pinceau. J'ai fait pareil autour des arêtes avec du Wild Rider Red. Puis j'ai surligné les arêtes avec du Wild Rider Red + Ceramite white pour retouver un peu de définition.
J'ai ensuite passé des glacis d'Evil Sunz Scarlet mélangé à un peu de Red Ink et beaucoup d'eau.
Un peu de noir, et beaucoup de rouge en somme. Voilà la recette pour faire du rouge!



Quelques vues de détail (pas peur des gros plans et de mes linings un peu fat, pas de subterfuge chez les Kouzes!):



La petite mèche jaune dans le plumeau est bien évidemment là pour contraster avec tout ce violet.




Voilà! J'ai hâte de jouer ce personnage atypique!
Je suis pas sûr qu'il brillera sur les champs de bataille, j'ai pas vu de Seigneur Phoenix sur les tables depuis la V3, mais au moins j'ai mon petit perso exotique, je suis fier comme un paon! :-P




samedi 15 avril 2017

Dhétritüss Genestealer Cult: Goliath Rockgrinder 1-5018



Bonjour à tous, ce week-end, je vous présente mon premier Goliath Rockgrinder pour mon Culte Genestealer. Pour revenir rapidement sur le kit, c'est devenu habituel chez GW, mais il faut reconnaître que le montage est devenu un régal. Les pièces s'emboîtent avec une précision impressionnante et les lignes de moulages s'éliminent en 2 temps 3 mouvements. Même les joints à combler n'ont pas nécessité de pâte à joint, un collage efficace, un bon temps de séchage et un coup de scalpel sont suffisants pour un fini parfait, même sur les parties rondes.



J'ai choisi de peindre mon Goliath en jaune comme les équipement de chantier actuel, en tirant un peu plus sur le poussin que sur le orange pour bien contraster avec les parties métalliques et noires. De plus ça permettait de mieux mettre en valeur les coulures de rouilles et autres salissures. Enfin il faut souligner que le boulot de l'équipe Eavy Metal était sensationnel et je ne voulais pas faire une copie des figs officielles avec des tons de gris.


Rien de tel que des chevrons noirs pour contraster avec le jaune. Je m'aperçois sur les photos que j'ai peut-être été un peu léger sur la largeur des bandes noires. Pour les phares, j'ai choisi le bleu comme sur les projecteurs des piétons, et j'ai choisi le vert pour les vitres du poste de pilotage pour rappeler la couleur des symboles du culte.



Pour la peinture des artilleurs, je vous invite à vous référer aux précédents articles sur le culte pour plus d'infos: comment peindre les têtes et les piétons.



Pour la conversion, je ne suis pas aller bien loin. Comme c'est un engin qui réclame beaucoup d'énergie, un surcroît de batterie pour la canon sismique s'imposait. J'ai donc ajouter 3 séries de batteries de canon laser de predator SM. J'ai du confectionner des étagères pour deux d'entre elles que j'ai placé à l'arrière du véhicule.




Pour les pochoirs du culte, j'ai un peu tâtonné. J'ai d'abord commencé par le contour du pochoir avec un coin de post-it collant découpé à la bonne taille. Puis j'ai tamponné avec un pinceau comme pour un brossage à sec. J'ai répété l'opération 4 ou 5 fois, en me limitant de plus en plus au bord du post-it. Vous apporterez plus de réalisme si les angles sont moins marqués que les bords. Ensuite, j'ai peint à main levé une gouivre du culte. Pour les teintes, j'ai utilisé d'abord du Wild Rider Red pour les bords plus pâles, puis du Evil Sinz Scarlet pour les parties plus profondes couvrantes. Afin de donné un peu de brillance à la peinture, j'ai ajouté deux pointes de Clear Red Tamiya X27 dans les dernières couches.  



Les pneumatiques ont été traités avec une base de gris allemand Prince August, puis éclaircis au Dawnstone puis à l'Administratum Grey pour recevoir enfin des points de blanc.



Je n'oublie pas les traditionnels décalcomanies pour ajouter un peu de réalisme. Ici, j'ai choisi de distinguer le numéro d'affectation et le numéro du véhicule. Le numéro d'affectation correspond à l'ordre d'intervention dans les mines. Ainsi, on affaire ici au foreur Goliath (1) numéro 5018. De plus en plus j'utilise des combinaisons de décalcos soit en les juxtaposant comme ici, soit en les superposant comme avec la tête de mort sur le triangle jaune sur le peau d'échappement.


Enfin, les dernières touches sont les tâches d'huile réalisées au Tamiya Smoke X19 et les coulures de rouilles avec différentes teintes de oranges/bruns.





Pour la peinture, j'ai expérimenté pour la première fois la technique au sel. je voulais en effet un véhicule rouillé, ce qui témoignerait à la fois de l'utilisation de matériau de mauvaise qualité (en comparaison au blindage de mes véhicules Space Marines) et de l'atmosphère corrosif et dangereux des mines. Je suis donc parti d'un marron à l'aéro.



J'ai ensuite vaporisé un voile d'eau sur lequel j'ai saupoudré du sel. Je conseille d'utiliser différentes tailles de sel, en commençant par le gros.


Comme c'était ma première fois, j'ai surtout insisté sous les gardes boues bien qu'une fois les roues en place ça ne se verrait pas. Du coup, je me suis rendu compte qu'il ne fallait pas hésité à avoir la main un peu lourde. L'un des inconvénient par rapport à la technique de la laque, c'est qu'on n'a pas possibilité d'accentuer l'effet à posteriori.



Dans le cas de la peinture jaune ou n'importe quelle couche claire, je vous recommande de repasser un couche de peinture blanche pour éviter d'avoir un jaune un peu lavasse tirant sur le vert. Ici, j'ai fais l'erreur et d'une part, le jaune était moche avant le repassage au blanc, mais en plus j'ai augmenté l'épaisseur de peinture qui ne simplifiera pas le nettoyage du sel.


Pour ôter le sel, il suffit de remouiller la couche et de frotter. J'ai eu recours à une vieille brosse à dent, mon scalpel et mes doigts. C'est là que la sur-épaisseur de peinture s'est fait sentir. En revanche, si l'on ne peut pas modifier les effets dû au sel, il est facile de "rayer" la peinture pour laisser apparaître la couche de rouille. J'ai notamment usé de cette technique sur les angles.



Je finis par la seule image de la conversion que j'ai réalisé avec des chutes de profilés plastiques. Petite remarque, il n'est pas nécessaire de coller les flancs intérieurs du char si vous opté pour le rockgrinder. Ca vous fera des petits bitz sympa pour des décors ou d'autres véhicules.


Voilà, j'espère que cet article vous aura plus. Pour l'avenir du culte et afin de vous mettre l'eau à la bouche, la prochaine unité devrait être une bande de Genestealer. A suivre... 

Conseil:

En fonction de la qualité de votre connexion, n'hésitez pas à mettre la vidéo en mémoire tampon pendant une à deux minutes pour un visionnage plus fluide ;-)